Les nouveaux bricoleurs du dimanche

Le bricolage est une véritable passion pour de nombreux français. Le marché en 2018 représentait près de 26 milliards d’euros en France. Le bricoleur du dimanche a évolué depuis plusieurs années. Qui sont ces nouveaux bricoleurs du dimanche, quel profil, quel comportement ?

Les jeunes accros aux magasins de bricolage

Ces bricoleurs représentent 27 % des jeunes de moins de 35 ans. Les jeunes s’intéressent de plus en plu. Une grande majorité s’y interesse notamment pour 43 % de ceux qui gagnent entre 1 900 et 3 600 euros par mois. 

27 % des jeunes de 18 à 34 ans pensent que le bricolage est interessant car il leur permet que le travail soit « bien fait« . Sentiment partagé par 26% des 35-49 ans et 22% des 50 ans.

Néanmoins, 44 % font tout de même appel souvent à la famille ou amis pour les aider quand cela est necessaire.

Le bricolage facilité par internet et Youtube

Le nouveau bricoleur du dimanche bénéfice des tutos sur internet. Il est désormais branché, sur-informé et avisé, exigeant, éthique. Certains évitent meme les magasins physiques et préfèrent désormais commander sur internet après avoir comparé les prix et les différents produits et offres promotionnelles.

Un autre élément nouveau qui encourage les bricoleurs à acheter sur Internet est la qualité de la visualisation des produits. Les sites web récents proposent un zoom sur le produit, une rotation de l’image, et même une vidéo pour l’enregistrer dans son contexte. Pour 80% d’entre eux, Internet a été un facteur déterminant dans le développement de leurs projets

Choisir son produit : l’importance de la marque

Peu de bricoleurs font systématiquement référence à une marque, mais le phénomène est de plus en plus récurrent. 15 à 20% sont sensibles à la marque, 21% commencent à chercher par le nom d’une marque, 14% observent les informations sur le site web de la marque, 15% sont motivés pour acheter grâce à la marque

Chez les « bricoleurs experts », cette confiance dans certaines marques est plus présente. 36% recherchent régulièrement des produits d’un même fabricant.

Bricolage éco-responsable

Les bricoleurs sont de plus en plus enclins à dépenser du matériel d’occasion, 21 % d’entre eux ayant déjà revendu leur matériel (contre 15 % en 2014), et 33 % ayant déjà acheté du matériel d’occasion (contre 28 % en 2014). Là encore, les jeunes sont plus impliqués, avec 49 % déclarant avoir déjà acheté du matériel d’occasion contre 35 % des 35-49 ans et 12 % des 50 ans et plus

Mais la revente et l’achat de matériel d’occasion n’est pas la seule préoccupation des bricoleurs, ils sont aussi intéressés par :

Fabrication locale / régionale d’équipements (80% en 2019, +4 points par rapport à 2014),

Une compensation équitable pour les producteurs (77 % en 2019, + 3 points par rapport à 2014),

Garanties écologiques pour chaque produit (71%, +3 points par rapport à 2014).